Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Théron Marie

L' heure en mer

14 Avril 2013 Publié dans #Instrument

L' heure en mer

Historique:

La conservation de l'heure est capitale en navigation. En effet, la différence entre l'heure locale et l'heure du méridien d'origine donne la longitude. Une erreur de quelques secondes entraine plusieurs milles d erreurs. Si aujourd'hui avec les horloges numériques ce problèmes n'existe plus, il n'en allait pas de même au 17eme siècle.

En 1714 le parlement anglais organise un concours richement doté, qui récompensera le premier horloger qui concevra une horloge capable de déterminer une longitude à 1/2 degré près. C' est un anglais, John Harrison , qui remporta ce prix en 1772, il avait travaillé 40 ans de sa vie sur ce projet, il mourut 3 ans après cet honneur tardif !

Tous les grands principes de l'horlogerie de marine sont connus à cette époque, surtout l'échappement libre.

Les français Le Roy et Berthoud vont rivaliser pour donner les véritables ancêtres du chronomètre de marine tel qu'il existera au 19ème siècle.

Peu à peu tous les bateaux de la marine de guerre vont en être équipés (1830), la marine de commerce n' en aura que vers 1880.

C'est vers la moitié de 19ème siècle que la production des chronomètres va s'industrialiser, avec des maisons comme Ferguson, Cole, Nardin, et en France Du Roy, Motel, Berthoud, Bréguet, etc.

Le règne des chronomètres mécaniques durera jusque au début des année 1980 oú ils seront remplacés par des modèles électroniques.

Un peu de technique:

Le chronomètre de marine mécanique moderne possède quelques spécificités que l'on ne retrouve pas toujours dans les autres secteurs de l'horlogerie.

- Un système permet grâce à une chaîne qui s'enroule sur une pièce conique, de compenser la tension du ressort de remontage. En clair, que l'on soit au début ou à la fin de la tension du ressort, il n' y a pas de différence de marche de l'horloge.

- Pendant le remontage, l'horloge dispose d'une réserve de marche qui lui permet de ne pas s'arrêter pendant que vous manœuvrez la clef.

- un cadran indique le nombre d'heures qu'il reste avant d'être à la fin de l'autonomie de l'horloge

- l'horloge est suspendue à cardan, pour limiter les contraintes sur le mouvement.

- La clef de remontage possède un système de cliquet qui ne permet pas de tourner la clef dans le mauvais sens

Posséder un chronomètre de marine

Il est de plus en plus difficile de trouver un chronomètre, tout du moins à un prix décent.

Les plus courants sont soviétiques, ils ont été fabriqués jusqu'au début des années 90. Ils sont de très bonne qualité, copie conforme des suisses Ulysse Nardin. Ils peuvent servir de base dans une collection. Leur prix tournent entre 1500 et 2000€ selon l'état.

On trouve encore à des prix corrects des modèles anglais Thomas Mercer (2500€) ou allemand (Wempe, Glasshut), un peu plus cher les chronomètre américain Hamilton.

Si vous cherchez plus ancien, 19ème siècle, les prix augmentent, passé les bornes il n'y a plus de limites... 5000€, 10000€ .

Dernier conseil, un chronomètre doit fonctionner!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article