Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Théron Marie

Une croisère en Norvège sur l'expresse cotier

24 Avril 2013 , Rédigé par Tirant D'eau Tirant-d'eau Publié dans #Voyage

Une croisère en Norvège sur l'expresse cotier

La côte norvégienne s’étend de Bergen à Kirkenes sur plus de 2 400 km, et au 19ème siècle la quasi-totalité abritait des zones de pêche.

En 1893, le vapeur DS Vesteraalen du capitaine Richard With leva l’ancre et ce fut la mise en place d’un service régulier le long de la côte. Le service proposait plusieurs départs par semaine, de Trondheim à Hammerfest puis ce fut de Bergen à Kirkenes en seulement sept jours. Il appela cette liaison «Hurtigruten» (les routes rapides).

120 ans plus tard, la compagnie continue de transporter passagers et marchandises. Les navires Hurtigruten font partie de la vie côtière norvégienne. L’un des 11 navires de la flotte quitte quotidiennement Bergen à destination de Kirkenes à la frontière Russe et effectue l’aller-retour en 11 jours à une vitesse moyenne de 15 noeuds. Chaque port voit donc chaque jour (ou chaque nuit) 2 passages de l'expresse côtier (1 montant, 1 descendant)

L'Hurtigruten dessert 34 ports où il s'arrête pendant la montée, mais aussi pendant la descente. La montée de Bergen à Kirkenes se fait en 6 jours, et la descente en 5 jours. La croisière totale fait donc 11 jours, mais on peut aussi ne faire que la montée ou que la descente. Nous avions choisi de faire la montée, elle présente l'avantage de passer dans les grandes villes pendant le jour (Trondheim, Alesund, Tromso etc), en y effectuant des arrêts de 4 heures afin que les passagers puissent visiter. Dans les petites villes et les villages, les arrêts sont plus courts, entre ¼ d'heure et 1h. Le trajet descendant à l'avantage de passer dans les îles Lofoten de jour (bien que pendant 3 mois cet avantage n'existe pas car le jour dure 24h).

Pendant la croisière, le bateau est rarement en mer ouverte, la plupart du temps entre des îles, dans des chenaux étroits, on est donc en permanence dans des paysages sublimes. Prévoyez une tablette avec GPS qui vous permet de vous situer (voir photo).

Bien qu'il n'y ait que très peu d'activités à bord, l'on ne s'ennuie jamais, car le bateau change de paysage en permanence. L'observation se fait soit de l'immense salon panoramique, soit de l'extérieur, même de la plage avant.

Tous les jours des sorties à terre sont organisées, avec visite à pied ou en autobus, balade avec des chiens de traineau, etc. Mais ces activités sont très chers (c'est ça la Norvège). A retenir que tout ce qui n'est pas prévu par le tour opérateur est payant, même la visite de la passerelle! Mais offrez vous quand même la montée au Cap Nord en autobus! Avec un chasse neige devant, génial! Excursion faisable que dans le sens montant

Les repas sont excellents, self service à midi, repas servi à table le soir. Si vous aimez les poissons fumés, profitez en abondamment, même au petit déjeuner! Un conseil, demandez de l'eau du robinet (tap water), tout autre boisson est hors de prix, 60€ une bouteille de vin!

L'ambiance est très décontractée, jeans de rigueur à la salle à manger.

Les cabines sont simples et très confortables, il y a un reseau WIFI gratuit, et l'organisation générale est précise pointue, c'est du nordique!

Nous avons fait cette croisière en mars, les jours sont déjà longs, mais l'idéal est juin, où il n'y a plus de nuit sur une bonne partie du voyage, et les risques de mauvais temps plus réduits.

Nous avons vécu cette croisière comme une vrai parenthèse dans notre vie, notre passion des bateaux et de la nature a été comblée, jamais nous n'envisagerions une croisière sur un monstre avec 4000 passagers, mais là tout est différents (nous étions moins de 300!). Prêt à y retourner mais pour la descente cette fois.

Les bateaux ne sont pas que des navires passagers, ils sont aussi des cargos indispensables à l'économie Norvegienne.

Les bateaux ne sont pas que des navires passagers, ils sont aussi des cargos indispensables à l'économie Norvegienne.

Le passage du cercle polaire donne lieu a un baptème...une louche de glaçons dans le coup, suivi d'un verre d'aquavit!

Le passage du cercle polaire donne lieu a un baptème...une louche de glaçons dans le coup, suivi d'un verre d'aquavit!

En permanence des paysages sublimes

En permanence des paysages sublimes

Cap Nord, -10°, 30 noeuds de vent et neige, c'est comme ça qu'on l'aime!

Cap Nord, -10°, 30 noeuds de vent et neige, c'est comme ça qu'on l'aime!

Ipad en fonction GPS, génial!

Ipad en fonction GPS, génial!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article